Pierre Benoit au cinéma

l-atlantide-1932-pabst       les-nuits-moscovites-affiche_183738_34929

Au début du siècle, le mythe de l’ATLANTIDE inspire le roman à succès de Pierre BENOIT, qui situe au  milieu des sables le royaume d’Antinéa, la cruelle reine tuant ses amants. Ce livre connaîtra plusieurs adaptations cinématographiques, marquant toutes les étapes de l’histoire du cinéma. En 1921, l’adaptation de Jacques FEYDER avec Jean ANGELO dans le rôle du capitaine Morhange, souligne le passage du cinéma à l’âge adulte. Nous sommes à l’heure des premiers longs métrages et des adaptations littéraires qui remplacent les courtes bandes comiques des débuts.

En 1932, le film de G.W PABST profite du passage au cinéma sonore et des derniers feux de l’expressionnisme allemand. Il s’agit sans nul doute de la meilleure adaptation du roman de Pierre Benoît avec Brigitte HELM dans le rôle de la cruelle Antinéa. Pierre BLANCHAR et JEAN ANGELO de nouveau tiennent les rôles des officiers français qui découvrent la cité engloutie.

En 1961, l’heure est aux productions commerciales franco-italiennes. C’est en hélicoptère que Jean-Louis TRINTIGNANT et Georges RIVIERE découvrent la cité perdue. Jean TULARD décrit d’un seul mot cette réalisation de Georges ULMER : Consternant ! En 1992, une autre production franco-italienne s’attaque au mythe. Dirigée par Bob SWAYM, le capitaine Tcheky KARYO et la belle Antinea-Victoria MAHONEY ne laisseront pas non plus de souvenir impérissable.

Pierre Benoît connut d’autres adaptations de ses œuvres, comme par exemple, en 1934, LES NUITS MOSCOVITES, film tourné par Alexis GRANOWQKY, avec ANNABELLA et Harry BAUR, où LA CHATELAINE DU LIBAN en 1956 avec Juliette GRECO.

Composition indicative : 10 affiches originales (grand et petit format), 40 photos de films et scénarii, textes explicatifs par chapitre. En option : 10 vitrines de matériel cinématographique retraçant toute l’histoire du cinéma.
Participation TTC : 1.500 €/Mois + transport, hors options
Valeur d’assurance : 15.000 €