Le cinéma italien

rome ville ouverte palombella rossa nous nous sommes tant aimés les nuits de cabria
Des premiers films des opérateurs Lumière enregistrés dans la péninsule en 1896 aux nouvelles affirmations du temps présent, le cinéma italien a connu toutes les vicissitudes de l’histoire, brillant de tous ses feux dès les années 1910, accompagnant les sombres années du fascisme puis les désastres de la guerre jusqu’à la reconstruction des années exaltantes du néoréalisme, avec Rossellini, De Sica ou Visconti.
Il s’est ensuite progressivement épanoui dans un âge d’or marqué par les films de Fellini, Antonioni, Rosi, Petri, Monicelli, Scola, Bertolucci, Bellocchio, Moretti…

Il a retrouvé depuis le début des années 2000 un niveau digne de son prestigieux passé. Des talents originaux sont apparus – Benigni, Giordana, Crialese, Garrone, Sorrentino…- qui ont relancé une créativité prête à s’épanouir de nouveau.
Du Peplum au néoréalisme, de la comédie italienne au western spaghetti, cette exposition raconte un siècle de cinéma italien à travers ses chefs d’œuvre, ses grands maîtres, ses grands acteurs et actrices inoubliables.

Composition indicative : 30 affiches originales (grand et petit format), 100 photos de films et scénarios.
Emplacement : 40 à 60 Mètres linéaires, très modulable selon l’espace disponible.
Participation TTC : 2.000 €/Mois + transport

la douceur de vivre il etait une fois dans l'ouest huit et demi affreux sales et mechants